Bienvenue sur le site
DE PLAPPEVILLE

Bienvenue sur le site
DE PLAPPEVILLE

×

Avertissement

Échec du chargement du fichier XML

Plappeville peut se targuer de bénéficier d’une situation géographique privilégiée, à deux pas de la ville, d’un environnement remarquable, d’une vie associative très riche et d’un dynamisme confirmé qui en font une commune prisée dans l’agglomération messine.
Elle peut également s’enorgueillir de posséder un patrimoine tant architectural que naturel qui, au cours des dernières années, a bénéficié d’une attention toute particulière de la part des élus pour le mettre en valeur.
Ainsi église, château d’Arros, calvaires et lavoirs ont été restaurés ; ruelles et sentiers ont été aménagés, balisés et, pour certains, éclairés, ce qui les rend des plus agréables à ceux qui les empruntent.
Pour aider le visiteur dans sa promenade, trois fascicules « Chemin du Patrimoine » ont été réalisés par la municipalité. Alors, n’hésitez pas à venir flâner dans nos ruelles et sentiers. Les parcours balisés et les trois « Chemins du Patrimoine » vous aideront à apprécier le charme et les richesses d’un beau village qui, tout en s’adaptant aux évolutions imposées par le temps, a su remarquablement préserver son identité.


Chemin du patrimoine n°1

Le chemin n°1 permet, en passant par les sentiers et venelles du village, de découvrir le patrimoine architectural :
- les maisons vigneronnes, un repose-hotte, l'effigie de Bacchus... témoins de l'activité viticole du village
- le château de Tignomont ou maison du Chapitre de la Cathédrale, édifié entre la fin du XVI° siècle et le début du XVII° et inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques
- les lavoirs. Plappeville en possède deux, autrefois utilisés pour le lavage du linge mais aussi lieu de rencontre des lavandières.
- le Migomay : seul vestige des débuts du protestantisme dans l'agglomération et propriété autrefois de la famille du pasteur Paul Ferry. Il est également inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.


Cette liste n'est pas exhaustive. A découvrir aussi sur ce parcours, croix, calvaires, lieux-dits, demeures et tombes remarquables….


Chemin du patrimoine n°2

Les amoureux de la nature pourront “se mettre au vert” en empruntant les sentiers du Mont Saint-Quentin pour y découvrir :
- la source des Marivaux, qui autrefois, alimentait en eau une partie des fontaines de la ville de Metz. Le débit était bien plus important ; pour preuve, on pouvait y pêcher la truite jusqu'en 1918.
- l'arboretum où on peut retrouver les espèces locales. Les plantations se côtoient selon la classification botanique mais aussi par rapprochement permettant de faire des comparaisons et d'éviter les confusions.
- le lieu dit "les quatre tilleuls": situé à proximité du fort de Plappeville. Cet endroit est l'emplacement où l'on brûlait les sorcières. Les Allemands lors de la construction du fort ont respecté les lieux, et une levée de terre contourne l'endroit.
- la vigne, particulièrement visible sur le point de vue de la Taye aux Vaches. Encore au début du XX° siècle, une grande partie des habitants du village travaillait dans les vignes et dans les champs. Quelques vignes ont été remises en état par des particuliers et l’ordre des Vignerons qui perpétue la tradition des vendanges et la fête de la Saint Vincent.


A noter aussi le refuge des chauve-souris, le fort de Plappeville, la Taye aux Vaches, les points de vue….


Chemin du Patrimoine n°3

Cet itinéraire emmène le promeneur à travers les différents lieux-dits du village et l'aide à connaître la signification ou l'origine de leurs noms :
- le Hameau Sainte-Brie. Au Moyen- ge, le village était constitué de trois hameaux distincts : Tignomont, Plappeville et Sainte-Brie. Ce dernier était formé de maisons qui entouraient un oratoire. Ils disparaissent l'un et l'autre en 1445. Seule l'église est reconstruite.
- la Bonne Fontaine : ce nom provient de la source que l'on retrouve dans des broussailles sourdant simplement de la terre. Au commencement du XVII° siècle, la renommée de la source ferrugineuse, dite de la Bonne Fontaine, commença à se répandre.
- les Prés Saint-Jacques : avant la révolution étaient les Prés du Seigneur Jacques.
- Impasse des Huit Hommes : la légende dit que huit habitants, au lieu d'aller à la messe se retrouvèrent pour boire à cet endroit. Un orage éclata et ils furent engloutis
- les Hauts de Woicon : la montée sur la colline permet d'admirer la vue sur le village, sur le Mont Saint-Quentin et sur la ville de Metz. Autrefois cette colline était couverte de vignes.


A voir également sur ce parcours : la Croix d'Orée, le Vieux Puits, le Breuil….


Les trois livrets sont disponibles en mairie (au prix de 2 € l’unité)